DISCOURS DE CLOTURE DU MINDEL/PR/CONSUPE, ATELIER DE FORMATION DES INSPECTEURS DE SERVICES DES MINISTERES SUR LA METHODOLOGIE DE VERIFICATION

ATELIER DE FORMATION DES INSPECTEURS DE SERVICES DES MINISTERES SUR LA METHODOLOGIE DE VERIFICATION

YAOUNDE, SALLE DE FORMATION DU CREFIAF, DU 06 au 17 mars2017

DISCOURS DE CLOTURE DE MADAME LE MINISTRE DELEGUE A LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE CHARGÉ DU CONTRÔLE SUPERIEUR DE L’ETAT

 

  • Madame le Secrétaire Général des Services du Contrôle Supérieur de l’Etat ;
  • Monsieur l’Auditeur interne ;
  • Monsieur le Secrétaire Permanent du CDBF ;
  • Madame l’Inspecteur Général du Ministère du Tourisme et des Loisirs
  • Madame et Monsieur les Conseillers Techniques ;
  • Messieurs les Chefs de Division et Assimilés ;
  • Mesdames et Messieurs les Inspecteurs et Contrôleurs d’Etat;
  • Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de Services, Chers participants ;    
  • MesTrèsCherscollaborateurs ;
  • Mesdames et Messieurs ;                                       

Il y’a exactement douze (12)jours, précisément le lundi 06 mars 2017, je présidais dans cette même salle, la cérémonie d’ouverture du présent Atelier de formation sur la méthodologie de vérification organisé à l’intention des Inspecteurs généraux de Services de dix-sept (17) DépartementsMinistériels.

J’avais alors émis le vœu de voir cette activité de formation tenir toutes les promesses placées en elle,celui de permettre aux Inspecteurs des Services d’exécuter les travaux de vérification conformément aux normes nationales et internationales en la matière en suivant la méthodologie appropriée et en utilisant les procédés de vérification adéquats.

A ce jour, au moment où je m’apprête à clore cet Atelier de formation, je crois pouvoir affirmer que ce vœu est réalisé.

En effet, les échos qui me sont parvenus s’accordent sur le fait que les Instructeurs ont démontré une excellente maîtrise des sujets abordés, et des techniques andragogiques nécessaires à une bonne diffusion des enseignements vers leur public cible.

Ils se sont, en outre, montrés ouverts, patients, disponibles et surtout généreux pour transmettre aux participants le maximum de leur expérience que nous savons grande dans le domaine de la vérification.

Aussi voudrais-je, avant toute chose, leur exprimer ma sincère gratitude pour leur professionnalisme.

Dans le même ordre d’idées, le compte rendu qui m’est parvenu souligne également, et de manièrefort appréciable, l’assiduité, l’intérêt et l’interactivité dont les participants à cet atelier ont fait preuve pendant les différentes sessions qui leur ont été présentées. Ils ont ainsi créé un climat propice à l’échange et au partage, variables essentielles à un apprentissage réussi. Je les en félicite !

Mesdames, Messieurs,

Ainsi que j’ai déjà eu à le souligner lors de la cérémonie d’ouverture, cet atelier en méthodologie de vérification vient à point nommé.

En effet, la vérification n’est pas un métier ordinaire. Sa spécificité repose sur certaines valeurs et normes cardinales,dont le professionnalisme etla compétenceen constituent la clé de voute.

Pour les Inspecteurs de Services, ces deux notions constituent des exigences quotidiennes non seulement pour leur aisance dans l’exécution de leurs missions,mais également pour leur crédibilité au sein des Ministères.

C’est dire que les connaissances qui vous ont été transmises, Chers Inspecteurs de Servies, lors de cet atelier, sont fondamentales à plus d’un titre. Appliquées à la conduite des travaux de vérification de vos Départements Ministériels respectifs, elles ont vocation à en rehausser le niveau, à renforcer sa crédibilité et en accroitre la plus-value.

A présent, je peux le dire et affirmer ensemble avec vous que vous êtes capables :

  • de planifier, d’exécuter et de produire les rapports des travaux de vérification, en suivant la démarche professionnelle appropriée ;
  • de documenter les travaux d’audit, à travers des éléments probants suffisants, adéquats et opportuns.

Enfin, pour permettre la consolidation des connaissances acquises,le Contrôle Supérieur de l’Etat entend organiser dans le futur d’autres activités en faveur des organes d’audit interne

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs,

Avant de clore mon propos, j’aimerais adresser un message de gratitude à l’endroit des Chefs de vos différents Départements ministériels, pour vous avoir permis de participer à cet Atelier de formation qui s’achève. Cela témoigne à suffisance de l’intérêt grandissant qu’ils accordent auxInspections Générales, dont  l’objectif principal est d’améliorer le fonctionnement des services desdits Départements Ministériels,à travers leurs interventions, d’impacter significativement leurs relations avec les usagers.

A vous chers participants, je suis persuadé que vous ferez bon usage des connaissances engrangées au cours de cet atelier de formation. En effet, ce sont des rudiments solidesdont l’appropriation vous permettra, à n’en point douter,de produire de la valeur ajoutée à vos futurs travaux d’audit.

 Il me plaît de souligner qu’en réalisant désormais lesdits travaux selon les standards internationaux, cela  produira l’impact à quatre niveaux:

  1. Au niveau personnel, vous affirmerez,comme je l’ai souligné plus haut, votre crédibilité, à travers le professionnalisme et la compétence,
  1. Au niveau ministériel, vous contribuerez de manière efficace à améliorer le fonctionnement des Services de vos Départements ministériels respectifs,
  1. Au niveau des relations entre les Organes d’audit interne et le CONSUPE, Organe d’Audit externe, vous favoriserez l’harmonisation des techniques de vérification et de rédaction des rapports, facilitant ainsi l’exploitation des conclusions de vos travaux d’audit devant le CDBF,
  1. Et au niveau national et international, vous contribuerez,à votre façon, à la promotion de la bonne gouvernance et à  la lutte contre la corruption dans la mise en œuvre des politiques publiques de l’Etat, tel que prôné par son Excellence Paul BIYA dans ses orientations stratégiques de développement.

Chers participants, Chers auditeurs,

Au regard de ce que je viens de mentionner, jevous suggère de ne pas dormir sur vos lauriers, maisdevous remettre continuellement en causeparla lecture, des formations complémentaires et la visite des sites web proposant des informations sur l’audit interne.

Il me plaît enfin,chers Inspecteurs, de vous souhaiter un bon retour dans vos Départements Ministériels respectifs, non sans formuler à votre endroit, avec un plaisir certain, ma gratitude renouvelée.

Sur ce, je déclare solennellement clos, l’Atelier sur la méthodologie de vérification, organisé au profit des Inspecteurs de services de dix-sept (17) Départements Ministériels dans le cadre des missions d’encadrement du CONSUPE en faveur des Organes d’audit interne des Administrations publiques.

Vive le renforcement des capacités professionnelles des organes d’audit interne des Administrations Publiques Camerounaises!

Je vous remercie !

 

 

Catégorie: 
Discours