compte rendu de la reunion de planification de l'audit des Forets du Bassin du Congo.

COMPTE RENDU DE LA REUNION DE PLANIFICATION DE L’AUDIT DES FORETS DU BASSIN DU CONGO

Yaoundé, Hôtel la Falaise, 06 au 08 Février 2017

 

            Pendant trois jours,  les délégués ont pris part aux travaux prévus dans le cadre de  la réunion de planification de l’Audit Environnemental Coopératif des forêts du Bassin du Congo, en leur qualité de représentants des institutions ci-après :

  • les Institutions Supérieures de Contrôle des Finances Publiques du Cameroun, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo et du Tchad ;
  • le Programme Bonne Gouvernance Internationale de l’Agence Allemande de Coopération pour le Développement International (GIZ), mandataire du Gouvernement Allemand et de l’Union Européenne ;
  • le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) ;
  • le Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF) et le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED). 

Au cours de la première journée, les travaux ont porté sur une session d’informations générales  sur les forêts du Bassin du Congo, au travers de deux exposés ayant pour thème :

  1. Données générales, atouts, cadres et instruments de gestion des forêts du Bassin du Congo ;
  2. Problèmes, défis et risques liés à la gestion du Bassin du Congo.

Une partie de la deuxième journée a été consacrée à la session sur les spécificités liées à l’exécution des audits coopératifs. Au cours de cette journée, les participants ont été édifiés, au travers de trois exposés sur :

  1. Opportunités, risques et contraintes liés à l’exécution d’un audit coopératif ;
  2. Comment intégrer les normes internationales au cours d’un audit coopératif ;
  3. Leçons tirées de l’expérience de l’audit environnemental du Lac Tchad.

A la suite de ces exposés, une présentation du projet d’audit coopératif a été faite.

La fin de la deuxième journée et la matinée de la troisième journée ont été consacrées à la session sur les amendements des actes coopératifs. Les discussions qui en ont découlé ont abouti à l’adoption du protocole qui a été  signé par les différentes parties prenantes impliquées dans cette réunion de planification.

Undefined